Liens commerciaux

0
Lambert Mende, ministre Congolais de la Communication et des médias, a choisi ACTUALITE.CD pour donner la première réaction de son Gouvernement après les sanctions de l’Union européenne contre sept responsables sécuritaires congolais.










« Cela repose sur le droit impérial et pas sur le droit international. J’ai étudié le droit et je le dis en connaissance de cause. Il n’y a aucune disposition du droit international qui permet à une organisation régionale comme l’Union européenne de prendre de sanctions contre un Etat ou des agents d’un Etat qui ne fait pas partie de l’Union européenne sans passer par le Conseil de sécurité. Que nous soyons faibles ou pauvres cela ne change rien. La RDC condamne cette pratique et la RDC va attaquer cette pratique et ces sanctions.







Nous en appelons au soutien de nos compatriotes, ceux qui croit que Lumumba n’est pas mort pour rien. Cela fait 56 ans que nous sommes indépendants. Il faut que les européens comprennent que nous ne sommes pas un Etat européen. S’ils ont besoin de sanctionner les gens ici sur les droits de l’homme ils n’ont qu’a passé par le Conseil de sécurité.





C’est cela le droit international. Nous allons attaquer auprès de cours européennes et auprès du Conseil de sécurité.






C’est totalement illégal et irrégulier. Et les africains doivent se sentir gênés par rapport à cela. Nous ne sommes pas sujets de droit européen. »
Une interview à suivre intégralement


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top