Liens commerciaux

0
C’est un ultimatum. Rien d’autre. À moins de 5 jours de l’expiration du deuxième et dernier mandat constitutionnel du Président Joseph Kabila, les membres du Congrès américain lui ont adressé un courrier choc, dans lequel ils lui demandent de respecter la Constitution de la République démocratique du Congo.

Les congressistes américains pressent également Kabila de s’engager à tenir un dialogue inclusif avec les forces politiques les plus représentatives, organiser les élections en 2017 et former un gouvernement d’union nationale de transition avant le 19 décembre 2016.

Le courrier des congressistes réserve une part importante aux mesures de décrispation politique et met en garde contre la violence et la violation des libertés individuelles.

La lettre se termine sur une recommandation ferme visant à assurer une transition pacifique et des élections démocratiques, transparentes et apaisées en vue de garantir l’alternance.


Laurent Omba

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top