Liens commerciaux

0
Plusieurs autorités de la RDCONGO sont impliquées dans le détournement des deniers publics, corruption, enrichissement illicite et blanchiment des capitaux avec la bénédiction de Joseph Kabila qui avait déclaré tout haut "qu'avec la corruption tolérance zéro".



 Mais il se fait que cette tolérance zéro n'existe pas malgré des preuves tangibles de détournement des deniers publics, corruption, enrichissement illicite et blanchiment des capitaux; dans sa lettre du 31/10/2016 l'association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ) a demandé au Procureur Général de la République Flory Kabange Numbi, dont copie de la lettre en annexe, de mener les investigations sur plusieurs personnes plongées dans le détournement des deniers publics, corruption, enrichissement illicite et blanchiment des capitaux dont sieur Corneille NANGA, President de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Deo-gracias MUTOMBO Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC), Albert YUMA, President du Conseil d'Administration de la GECAMINES, Constantin BENGELE, Directeur National du Fonds Pour la Promotion de l'Industrie (FPI), HAMED KALEJ KAND, Ancien Administrateur Directeur General de la GECAMINES, les membres du comité de gestion de la SNCC pour les sommes détournées de l'ordre de 218000000$ et de 157000000$ destinées à l'achat des locomotives, la Secrétaire Générale au Ministre de Commerce pour les primes des aviseurs et de la redevance minière des mois de Juin, Juillet, Août et Septembre 2016 comme l'a confirmé l'ACAJ dans sa lettre de dénonciation.

Evariste Boshab avec le détournement de 40.000000$ de la SNEL, Aubin MINAKU et son questeur Élise MINEMBWE pour le détournement des frais de fonctionnement de l'Assemblée Nationale, LAMBERT MENDE pour des milliers de dollars dans son prétendu dossier de lobbying, Nehemie MWILANYA et Alexis THAMBWE ont eu a retiré plusieurs millions de dollars des contribuables congolais pour leurs comptes et celui de leur ami Edem Kodjo dans le cadre de leur pseudo dialogue, Bahati Lukwebo, plongé dans la mafia des ciments et de détournement de taxes pétrolières.

A cette liste les officiers supérieurs de l'armée et de la Police y figurent car ils détournement non pas seulement les soldes des policiers et militaires mais aussi l'argent destinés aux veuves et orphelins de leurs défunts collègues et les fonds de ménage. Il faut être de la Majorité Présidentielle pour que Joseph Kabila ferme les yeux devant de tels actes.



Cependant notre source nous à informé que si toutes ces personnes ne sont pas poursuivis c'est parce que le Procureur Général de l République Flory Kabange Numbi est lui même trempé de la tête aux pieds dans la corruption, blanchiment des capitaux et enrichissement illicite.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top