Liens commerciaux
           

0

Entre Joseph Kabila -président sortant, futur sénateur à vie- et le patron de la police nationale, Charles Bosengimana, c'est le moi non plus je ne t'aime.



La contradiction entre les deux hommes est née par le fait que pendant les manifestations pacifiques, la garde républicaine opère en tenue des policiers. Quand ces derniers - donc les éléments de la garde républicaine commettent des tueries et exactions, ça tombe sur la police. Bisengimana n'en veut pas.






Il refuse que ses hommes soient chaque fois présentés comme des coupables, pourtant la réalité sur terrain est tout autre.






Ce sujet embrasse les dirigeants de la police nationale. L'inspecteur de la police Kinshasa, Célestin Kanyama a eu aussi à fustiger cette pratique qui consiste à habiller les éléments de la garde de Kabila, en tenue des policiers. Pour Bisengimana ces méthodes doivent cesser.
C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top