Liens commerciaux

0
Ça chauffe au sein de la majorité présidentielle. À la base, la création d’un regroupement des partis appelés « Extraparlementaires de la majorité présidentielle »







À en croire le porte-parole de la Majorité Présidentielle, le député national et président du Mouvement des Réformateurs Libéraux « MRL » parti de la MP, devra être sanctionné pour avoir accepté d’être nommé porte-parole d’une structure créée en violation de la charte de la Majorité Présidentielle. S’exprimant sur Top Congo FM, Atundu Liongo voit mal qu’un groupe des partis puissent créer une structure visant à semer une confusion au sein de la Majorité Présidentielle alors qu’il existe bel et bien un bureau de la MP auquel ils devraient soumettre leurs doléances.<< il n’en ai pas question.






C’est une structure créée pour promouvoir des intérêts personnels. Ils doivent être sanctionnés>>, a-t-il fait savoir. La réaction du porte-parole de la MP intervient au lendemain de la désignation du député national Patrick KAKWATA comme porte-parole des partis extraparlementaires de la Majorité Présidentielle.

Joseph KAZADI
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top