Liens commerciaux

0

Les évêques ont haussé le ton envers la classe politique ce mercredi 21 décembre lors de la reprise des négociations directes entre les signataires et non-signataires de l’Accord du 18 octobre.
La CENCO a fixé un ultimatum. Elle a demandé à la classe politique de trouver une solution avant noël. Pas un jour de plus! Pour aller vite, la Conférence épiscopale nationale du Congo a exigé que la formule des négociations directes soient réaménagée. Chaque camp doit constituer une commission de 5 personnes maximum. La Majorité présidentielle a déjà constitué sa commission, elle est composée de : Adolphe Lumanu, Ramazani Shadary, Maître Nkulu Kilombo, Martin Kabwelulu et Marie Madeleine Kalala.
Du côté de l’Opposition, les conciliabules se poursuivent pour constituer leur Commission.
D’ores et déjà les noms de Félix Tshisekedi, Delly Sesanga et Christophe Lutundula font l’unanimité. La CENCO a exigé la présence d’au moins un membre de la société civile dans chaque commission. Ainsi Me Kapiamba va certainement siégé dans la Commission des non-signataires de l’Accord. L’une des personnalités suivantes pourrait faire partie de la délégation réduite de l’Opposition: Jean Marc Kabund, Lisanga Bonganga, Joseph Olengakoy et Valentin Mubake.

Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top