Liens commerciaux

0
Un document publié ce soir sur internet stipule que le Rassemblement exige la Primature dans les discussions directes organisées par la CENCO. Peter Kazadi, Conseiller juridique d'Etienne Tshisekedi affirme qu'il ne s'agit pas encore de la position officielle de l'opposition.



Ce qui semble être un « document de travail » des opposants du Rassemblement a fuité le soir du samedi 10 décembre sur internet. Parmi les revendications qui seraient donc celles de cette coalition dirigée par Étienne Tshisekedi, le poste de Premier ministre y figure.

Joint au téléphone par Politico.cd, le Conseiller juridique d’Étienne Tshisekedi, Peter Kazadi affirme qu’il s’agit bel et bien d’un document rédigé par le Rassemblement, mais, nuance-t-il, il ne s’agit pas de la « position officielle ni de l’UDPS, encore moins du Rassemblement. »

« C’est un document de travail, c’est ne pas notre position officielle. C’est juste une hypothèque que nous avons décidé de discuter avant de présenter« , a-t-il dit.


Outre cette exigence, il a en effet des préalables comme la libération des prisonniers politiques dans le cadre des mesures de décrispation, mais également le départ du président Kabila « après le 19 décembre ».

« Le Président actuel en fonction et dont le second et dernier mandat expire le 19 décembre 2016 ne tentera pas d’en briguer un troisième. La durée de la période intérimaire ne peut dépasser 12 mois à dater du 20 décembre 2016.Pendant la période intérimaire, le leadership national doit être représentatif des deux familles politiques parties aux présentes négociations et s’exercer dans l’intérêt du peuple », peut-on y lire.

Par ailleurs, Peter Kazadi annonce une conférence de pression le dimanche 11 décembre pour « clarifier la position » du Rassemblement et de l’UDPS.
politico.cd

czvct3owiaia6p2
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top