Liens commerciaux

0

La majorité présidentielle continue d’enregistrer les mécontentements après la sortie du gouvernement Badibanga. Les députés de l’Ituri, qui se considèrent mal représentés au sein du nouveau gouvernement, par rapport à leur poids politique, ont décidé de ne plus verser leurs cotisations au PPRD. Pour cela, ils ont écrit à la questeur de l’Assemblée nationale pour que désormais la retenue de 10% effectuée mensuellement sur les émoluments soit définitivement suspendue.

Selon eux, la hiérarchie de leur parti a toujours ignoré leur province dans la répartition des responsabilités aussi bien au sein du gouvernement que dans les entreprises publiques.
Au passage, les députés de l’Ituri s’en prennent ouvertement au secrétaire général du PPRD Henry Mova.
Sa gestion, comme celle de ses prédécesseurs, est qualifiée d’opaque.
À Mova , il est aussi reproché d’avoir fait du parti présidentiel un parti de Kinshasa au détriment de la base.
Les ituriens ne sont pas non plus d’accord avec Mova sur la conduite du parti qui est devenu selon eux « une école ».
Allusion aux cafés politiques que raffole l’ancien ambassadeur de la RDC au Benelux.
Kabila n’étant plus candidat à sa succession, l’autorité de Mova sera bientôt mise à rude épreuve.
Le parti présidentiel risque l’implosion car le dénominateur commun est out politiquement.
(Ci-dessous la lettre des frondeurs).
img-20161227-wa0001
img-20161227-wa0000

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top