Liens commerciaux
           

0

L’idée est sortie d’un atelier sur ce type de médias tenu en la salle de conférence de la paroisse Sacre-Cœur, du jeudi 8 au vendredi 9 décembre 2016. Ces rencontres ont été organisées par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel congolais, en partenariat avec Internews et Actualite.cd. ‘’Médias d’information en ligne aujourd’hui en RD Congo : Etat des lieux et perspectives ‘’, voilà le thème autour duquel, durant deux jours, des professionnels des médias de tout horizon ont, avec minutie, réfléchi. A la clôture de ce rendez-vous, le vendredi dernier, une somme de recommandations a été concoctée par les participants ayant travaillé en commission. La création, dans le plus bref délai, d’une association d’organes de presse en ligne figurait au nombre desdites résolutions.

Aujourd’hui, la technologie bouleverse tout. Et, ainsi, la presse se trouve, autant que d’autres secteurs professionnels, de plus bel affectée. Avec l’internet, c’est un tout nouveau canal de diffusion de l’information qui a vu le jour. Comme la venue de la Radio, puis de la Télé qui ont bousculé le média traditionnel d’antan –la presse écrite-, celle de l’ère du web chambarde plus encore les choses. Ce, dans la collecte, le traitement et, enfin, la diffusion des nouvelles, des étapes cruciaux pour la pratique du métier de journaliste.

Une révolution incontrôlée

La République Démocratique du Congo regorge à ce jour une dizaine de site internet œuvrant comme médias en ligne. Par ailleurs, moult organes de presse dits ‘’traditionnels‘’ (Radio, Télévision, Presse écrite) émigrent sur la toile. Les organisateurs de l’atelier sur les médias en ligne ont donc noté le fait que ‘’plusieurs défis restent à relever à l’instar de l’absence d’un cadre légal reconnaissant et protégeant les médias en ligne, l’observance de l’éthique et du code de déontologie du journaliste congolais dans les contenus en ligne, l’existence de nouveaux acteurs comme collaborateurs (développeur informatique, webmaster, blogueur et Cie) ‘’. Durant les échanges dans le cadre des exposés et réflexions, les responsables du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel congolais ont convié les patrons des organes de presse en ligne à aller se faire enregistrer afin d’être répertoriés. Car, c’est là aussi une grande préoccupation. Plusieurs sites diffusent des informations sans être identifiés. Ainsi, le siège social de ces entreprises, leurs propriétaires et les équipes constituants ces rédactions restent des illustres inconnus.

Les recommandations

Repartis dans des pouls de réflexion le vendredi 9 décembre 2016, les professionnels des médias et les représentants d’organisations de la corporation se sont penchés sur des problématiques précises. Il s’agit de la régulation et l’autorégulation des médias en ligne, la transformation digitale des médias traditionnels, la création d’une association des médias d’information sur la toile et la viabilité économique de ces entreprises. Des brillantes recommandations ont été produites pour chacun des sujets évoqués. Patient Ligodi, propriétaire du site d’information actualite.cd, aux prises d’avec les fins limiers du journal La Prospérité a confié que la mise en place d’une association des médias en ligne serait imminente. Au plus tard janvier 2017, cette structure sera déjà sur le pied de guerre pour accomplir toutes la palette d’objectifs qui lui ont été assignées au cours de ces assises et même ceux qui se présenterons dans l’avenir.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top