Liens commerciaux

0
Les évêques de la CENCO ont, après l’audience que leur a accordée Joseph Kabila dans la soirée de ce jeudi 29 décembre, rapporté au Rassemblement ses dernières positions sur les questions essentielles qui divisent encore les deux parties prenantes aux discussions directes.

Exclusivement à ACTUALITE.CD, un participant à la restitution faite par les évêques aux délégués du Rassemblement a révélé le contenu de l’entretien Kabila-CENCO.

Joseph Kabila est favorable au fait que la primature revienne à l’opposition, mais pas exclusivement au Rassemblement comme l’exige ce dernier. Pour ce faire, l’opposition devra lui présenter trois noms afin de procéder, à travers son pouvoir discrétionnaire, à la nomination d’un Premier ministre.
Il aurait également donné son avis favorable concernant le retour au pays des exilés politiques comme Mbusa Nyamwissi, Roger Lumbala et Floribert Anzulumi. Les cas Katumbi, Muyambo, Diomi devraient être délibérés par une commission des magistrats constituée sous la direction de Thambwe Mwamba.
Il a précisé que la mise en application dudit accord ne pourra être possible qu’à partir de la session parlementaire de mars 2017 prochain.
Selon une source ayant participé à cette séance de restitution faite par les évêques, le Rassemblement rejette d’ors et déjà toutes ces propositions et compte ne pas se laisser faire. Sur son compte twitter, Félix Tshisekedi, chef de la délégation du Rassemblement à ces pourparlers, a parlé d’une probable rupture si le camp présidentiel campait sur ses positions.








Après le Rassemblement, les évêques ont également pris langue avec la délégation de la MP.

Le Secrétaire Général de la CENCO, l’abbé Donatien Nshole, a déclaré hier jeudi à la presse que les discussions devraient se clôturer obligatoirement aujourd’hui vendredi 30 décembre. Les dernières heures du Dialogue risquent d’être chaudes.

Stanys Bujakera
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top