Liens commerciaux
           

0

C’est ce lundi 12 décembre que le Le conseil des affaires étrangères de l’Union Européenne va se décider sur les sanctions contre les officiels et les officiers congolais. Pour rappel, le Parlement européen avait voté ce jeudi 1er décembre 2016 une résolution proposant des sanctions ciblées contre des responsables congolais qui seraient impliqués dans les violations des droits de l’homme et/ou qui bloquerait une alternance pacifique de pouvoir en RDC.

La résolution cite Kalev Mutomb, administrateur général de l’agence nationale de renseignements(ANR),John Numbi, ancien inspecteur général de la police nationale congolaise(PNC), Ilunga Kampete, général et commandant de la garde républicaine, Gabriel Amisi, commandant de l’armée dans la région occidentale de la RDC, et Célestin Kanyama, chef de la police ville Kinshasa. Il est reproché à ces responsables des services de sécurité congolais, leur implication « négative » dans la répression des manifestations, la restriction des libertés, les atteintes graves à la liberté des droits de L’homme, des actes qui constituent un recul pour la démocratie ont estimé les eurodéputés.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top