Liens commerciaux

0
Olenghankoy, Président des FONUS, affirme que le Rassemblement de l’Opposition n’a pas encore envisagé de se retirer de la table des négociations autour de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO). Il l’a dit dans une interview accordée à ACTUALITE.CD ce jeudi 29 décembre 2016.

« Nous condamnons avec la dernière énergie cette décision de la condamnation de Franck Diongo. Nous entreprendrons toutes les démarches par les voies appropriées pour trouver une solution. L’immunité de Gabriel Kyungu a également été levée, c’est également la voie à une nouvelle condamnation. Les discussions ne sont pas rompues. Nous allons discuter avec la mouvance présidentielle et nous mettrons ces dossiers sur la table. Le programme concocté par les évêques reste le même (…) A ce stade, je ne saurai vous dire si le Rassemblement va se retirer. Nous ne nous sommes pas réunis. Nous allons mettre ces dossiers sur la table de négociation, » a dit Joseph Olenghankoy.
La CENCO a prévu de clôturer les travaux du Dialogue ce vendredi 30 décembre. Aujourd’hui, les deux camps devront remettre aux évêques les amendements apportés au projet d’accord politique.

Le Rassemblement, par la voie de Félix Tshisekedi, avait dit à ACTUALITE.CD, que dépasser cette date du 30 décembre, il allait reprendre avec les actions de rue.

Annoncé comme imminent la veille de Noël, le compromis politique entre les deux partis est loin d’être trouvé. La gestion des provinces, le contrôle du gouvernement, les mesures de décrispation du climat politique ainsi que la refonte du bureau de la Commission électorale indépendante divisent encore les deux parties.

Vous pouvez suivre Joseph Olenghankoy ici. Une interview signée Stany Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top