Liens commerciaux

0
La signature de l’accord politique est renvoyée à samedi 31 décembre entre 9 et 10 heures.

C’est ce qu’a dit en fin de soirée Monseigneur Utembi, président de la conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) qui se dit heureux de l’aboutissement de ce processus.

Il a confirmé que les parties prenantes sont arrivées à ce fameux accord. Cette nuit, les délégués examinent le texte pour vérifier si les amendements apportés ont été rapportés fidèlement et intégralement.

Cet accord politique prévoit que la présidence de la république soit assurée par l’actuel chef de l’Etat Joseph Kabila pendant la période de transition.





Le poste de Premier ministre sera confié au Rassemblement de l’Opposition.

Le gouvernement issu de cet accord politique sera composé des toutes les parties prenantes à ces discussions.

Les deux parties se sont également convenues que la Présidentielle, les législatives nationales et provinciales soient organisées au plus tard à la fin de l’année 2017.





Selon le compte rendu fait par Monseigneur Utembi, ce compromis prévoit galement constitué un conseil national pour le suivi de l’Accord politique. Il sera institué comme une institution d’appui de la démocratie.

D’après les informations ACTUALITE.CD, le cas de Moise Katumbi, opposant en exil sera traité après la signature de l’accord politique.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top