Liens commerciaux

0
Le Premier ministre Samy Badibanga a présenté jeudi à l’Assemblée nationale le programme de son gouvernement, axé sur trois grandes orientations, à savoir la consolidation de l’unité et de la cohésion nationales, l’organisation d’élections transparentes, crédibles et apaisées ainsi que la réponse à la crise économique et sociale qui secoue le pays.

Au plan politique, le Premier ministre s’est engagé à promouvoir le dialogue et le dépassement de soi en vue d’assurer la décrispation de la vie politique et la pacification des esprits, afin d’éviter des pertes inutiles en vies humaines suite aux différences d’approches ou d’idées face aux problèmes politiques.

Samy Badibanga s’est dit en outre déterminé à réunir les moyens nécessaires par la mobilisation des recettes internes et l’appui des partenaires extérieurs, afin de conduire le pays aux élections.

Au plan économique, le Premier ministre a déploré les effets néfastes de la crise que subit de plein fouet la RDC, du fait de la chute des cours des matières premières, d’une politique fiscale peu incitative et de plusieurs autres facteurs qui ont conduit à la baisse des réserves de change et au ralentissement de l’activité économique nationale.

Il a relevé à ce sujet trois faiblesses structurelles qui ont largement contribué à envenimer la situation, notamment l’absence de diversification de l’économie congolaise basée essentiellement sur les ressources minières, la faible mobilisation des recettes internes et l’absence de redistribution au peuple des richesses nationales. Le Premier ministre a promis de prendre des mesures exceptionnelles pour corriger cette situation.

La diversification de l’économie permettra, selon lui, l’éclosion d’autres secteurs productifs tels que l’agriculture, la relance des unités de production à l’arrêt, le développement du secteur de l’énergie en milieu rural et la promotion de la santé publique.

Quant à la faible mobilisation des recettes, le Premier ministre Samy Badibanga l’a attribuée à une panoplie d’antivaleurs, qu’il s’est engagé à combattre, notamment la corruption, la contrebande et la fraude douanière, promettant à ce sujet de poursuivre les responsables de détournements des fonds publics, quelle que soit leur appartenance sociale.

« Augmenter les recettes budgétaires est notre défi permanent pour donner à l’Etat les moyens de conduire ses politiques et de payer des salaires décents aux enseignants, au personnel médical, aux forces de sécurité, aux militaires, aux magistrats et aux autres agents de l’Etat », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre s’est en outre engagé à poursuivre la coopération avec les partenaires internationaux de la RDC, dans le respect mutuel, en vue de doter le pays de ressources nécessaires à la réalisation du programme du gouvernement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top