0
Liens commerciaux


Le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante, Corneille Nangaa, a échangé, jeudi 1er décembre 2016, au siège de la Centrale électorale de la Gombe, avec les Députés Nationaux, les Sénateurs ainsi que les personnalités de quatre provinces du Haut-Uélé, Bas-Uélé, Ituri et la Tshopo. Cette rencontre s’est tenue dans le cadre des préparatifs du lancement des opérations de la révision du Fichier électoral dans cette partie du pays. Les discussions étaient, de la sorte, axées principalement sur l’enrôlement des électeurs dans ces différentes nouvelles provinces issues du découpage de l’ancienne Province Orientale.

Corneille Nangaa a, en effet, présenté en termes des statistiques le nombre d’électeurs attendus par province, Ville, Territoire ainsi que le nombre de Centres d’inscriptions. Cette présentation s’est poursuivie avec les répartitions de nombre des Kits d’enrôlement qui seront déployés dans ces provinces. La Ceni a invité les Parlementaires et personnalités invités à sensibiliser le plus grand nombre des électeurs enfin d’entrer dans cette phase de compétition entre provinces, territoires et circonscriptions. Pour une bonne compréhension et de l’importance de cet échange, le Président de la Ceni a illustré l’opération d’enrôlement avec le lancement dans la province pilote du Nord Ubangi. Il a fait savoir que l’opération qui vient de se clôturer au Nord-Ubangi a présenté des statistiques qui ont atteint, plus ou moins, les projections attendues à cause de la sensibilisation. Après toutes les explications possibles et nécessaires assorties d’un échange fructueux, le président de la CENI a profité de leurs présences pour leur faire visiter le Centre intégré afin qu’ils comprennent comment il fonctionne.

Parlementaires et Personnalités ont été les témoins oculaires de la qualité du travail exercé par la Ceni. Ils ont palpé du doigt le travail technique tel qu’il se fait avec ses partenaires traditionnels tels que la Monusco, le Pnud et l’Union européenne. A cette circonstance, le Doyen des Parlementaires de l’ancienne Province Orientale, Médard Autsaï Asenga, a exprimé sa satisfaction au sujet des informations fournies par la Ceni au sujet de la Révision du fichier électoral. «Les élus et Personnalités de l’ex Province Orientale se sont décidés, au regard des éclaircissements du Président de la Ceni sur les opérations de la révision du fichier électoral, de s’approprier les opérations d’enrôlement», a déclaré le Gouverneur honoraire de l’ex. Province Orientale. La Province Orientale, a-t-il ajouté, a été jadis la première sur l’étendue de la République à réunir un grand nombre des élus au Parlement et c’était sur base du nombre de la population. Il a exprimé une inquiétude du fait que les élections précédentes ont classé l’ex. Province Orientale en troisième position. « Pour cette opération, nous invitons nos concitoyens de la Tshopo, de l’Ituri, du Bas-Uélé et du Haut Uélé à se mobiliser comme un seul homme à s’enrôler massivement, y compris les jeunes de 18 ans». Il justifie son appel : «la Province Orientale n’est ni dans la Majorité, ni dans l’Opposition politique, moins dans la Société civile. Elle est égale à elle-même parce que la majorité, l’opposition, la Société civile est un état d’esprit qui peut, du jour au lendemain, changer et la population reste égale à elle-même. Nous sommes là pour reconstruire l’ex Province subdivisée en quatre. Nous soutenons l’enrôlement des électeurs, les élections à venir et nous ne voulons pas des discours incendiaires».

Pour sa part, Géneviève Inagosi Kasongo a soutenu qu’ils ont été effectivement éclairés et sensibilisés par le Président de la Ceni sur le caractère compétitif des élections. ‘’A partir de ce jour nous serons derrière la Ceni pour soutenir l’opération de l’enrôlement des électeurs. Nous allons, à notre tour, mobiliser et sensibiliser nos électeurs pour qu’ils s’enrôlent massivement », s’est-elle exprimée. Elle est convaincue à la suite des explications de la Ceni que dans ce jeu de compétition, ceux qui auront enrôlé un grand nombre d’électeurs auront un grand nombre de sièges.

«Le challenge avec nous en Province Orientale et particulièrement dans la province du Haut-Uélé est non seulement de maintenir le nombre de sièges que nous avons déjà eu en 2011 mais de dépasser ce nombre des sièges en utilisant les canaux habituels à travers nos bases électorales, nos circonscriptions pour faire passer le message et appeler toute la population à se mobiliser massivement parce que l’avenir politique de notre province en dépend ». Devant la situation qui s’est déroulée au Nord-Ubangi où 45% de femmes se sont fait enrôler contre 55% d’hommes alors que la RDC a 52% des femmes, elle a fait savoir : « Je pense que c’est une leçon que nous avons retenue. Nous allons davantage axer notre message à l’endroit des femmes. Ce que nous allons faire à partir de cette expérience nous aussi sensibiliser les hommes pour qu’ils puissent comprendre qu’il faut laisser aux femmes le temps d’aller s’enrôler ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top