Liens commerciaux

0
Le Député et Secrétaire national en charge de la justice et de la bonne gouvernance à l’UNC, Sam Bokolombe, a envoyé une tribune à ACTUALITE.CD où il a attaqué sans ménagement l’UDPS, parti d’Etienne Tshisekedi, pour ce qu’il considère comme un volte-face venant de UDPS qui a accepté de discuter avec la majorité Kabiliste.

Pour le Secrétaire national de l’UNC, on est en droit de considérer l’UDPS comme faisant désormais partie de la majorité Présidentielle à cause du même principe selon lequel tout opposant qui discute avec le pouvoir de Kinshasa, comme ce fut le cas de Vital Kamerhe, devient d’office membre à part entière de sa famille politique.

Sam Bokolombe place le parti d’Etienne Tshisekedi devant un défis, celui du rôle que l’UDPS va réserver à Joseph Kabila après la date fatidique du 19 décembre prochain.

Lire ci-dessous La Tribune de Sam Bokolombe

L’UDPS et le Rassemblement, avec Tshisekedi en tête, adhèrent à la MP!

» Pour avoir accepté de dialoguer enfin avec Kabila au grand jour et sur le territoire congolais, que l’UDPS et le Rassemblement, avec Tshisekedi en tête, souffrent dorénavant d’être considérés comme appartenant à la majorité Présidentielle puisqu’il existerait aujourd’hui en Rd.-Congo un principe qui identifie tout opposant au pouvoir avec lequel il prend langue. Appliquons sans exception ce principe aussi insensé.

Dans tous les cas, ils nous auront précédé dans cette voie, dès lors qu’ils avaient négocié avec Kabila à travers le monde avant nous pour se rétracter après, aux motifs bien connus des initiés. Vive la nouvelle majorité kabiliste avec l’UDPS et le Rassemblement débarrassés de tous les préalables.

Cependant, pour votre gouverne, savoir retenir qu’à la CENCO l’Opposition au dialogue est une composante autant que le Rassemblement et qu’elle n’a de commun avec la Majorité kabiliste que l’accord qu’elles ont ensemble signé le 18 octobre 2016. C’est en tant que telle qu’elle a été invitée en la personne de Vital Kamerhe.

Que je sache, on ne va pas en négociation avec son identité pour en sortir avec celle de ses interlocuteurs. Il n’y a qu’à l’UDPS que tel raisonnement passe. Heureusement, il vient d’atteindre ses limites, car plus personne n’est dupe; c’est désarmé qu’ils se rendent à Canosa. On attend d’eux qu’ils disent au peuple ce qu’il adviendra de Joseph Kabila après le 19 décembre 2016. »

Sam Bokolombe



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top