Liens commerciaux

0

Photo Chine Nouvelle. Image d'archives
La situation est très confuse actuellement à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, où l’armée affronte des miliciens présentés comme des hommes de Kamwina Nsapu. Des sources locales parlent d’un bilan humain très lourd.

« Ce dimanche 4 décembre 2016, il y a des affrontements dans la ville de Tshikapa depuis 4 heures du matin. Ces affrontements ont débuté sur la colline de Kele qui abrite la commune de Mabondo et la commune de Bumba.



Des miliciens ont réussi à repousser les troupes régulières jusqu’au-delà du pont jeté sur la rivière Kasaï. Les affrontements se sont poursuivis au centre-ville dans la commune de Kanzala qui abrite les institutions provinciales et par la suite, les miliciens se sont dirigés vers l’aéroport. Pour l’instant, la situation semble se calmer au centre-ville. Les troupes régulières ont pu repousser les miliciens au-delà du pont Kasaï. A l’instant, ça tire encore dans la ville.



Plusieurs responsable de la société civile parlent d’un bilan humain très lourd dans la mesure où il s‘agissait d’une véritable scène de guérilla urbaine. Les miliciens sont en civil donc les militaires tiraient sur tout ce qui bougeaient, » a dit à ACTUALITE.CD Sosthène Kambidi, journaliste local.
Pour le contexte, le chef coutumier Kamwina Nsapu, dont les hommes avaient violemment affronté la police en aout avait été tué le 12 août à Tshimbulu (Kasaï-Central) dans de nouveaux combats avec les forces de l’ordre. Depuis, ses hommes s’affrontent avec l’armée et la police.


Vous pouvez suivrez l’intégralité du témoignage de Sosthène Kambidi ici.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top