Liens commerciaux

0

Un homme plein d’idées. Un leader incontesté. Un politicien dynamique et courageux. Un acteur créatif, déterminé, fort et assidu. C’est le moins que l’on puisse dire de la personne de Steve Mbikayi, Député National et actuellement Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. A en croire quelques observateurs, au regard de son dynamisme et de son esprit de créativité, Steve Mbikayi va changer positivement beaucoup de choses à la tête de ce méga ministère. Joseph Kabila a vu juste en le plaçant à la tête de l’ESU. Steve Mbikayi, Président national du Parti Travailliste est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Son savoir- faire va sans nul doute amener un plus dans la gestion de l’Enseignement supérieur et universitaire. Le Porte-parole de la Nouvelle Classe Politique et Sociale remplace à ce poste, le Professeur Théophile Mbemba. La majorité de congolais ont hâte de voir Steve Mbikayi à l’œuvre.

Il est nommé à un poste qu’il maîtrise le plus. Il va donner le meilleur de lui-même pour apporter sa pierre à l’édifice. Il, c’est Steve Mbikayi Mabuluki, nouveau Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire. L’homme a été nommé par Ordonnance présidentielle depuis le lundi 19 décembre 2016 tard dans la soirée. Le Président de la République, Joseph Kabila, a donc donné toute sa confiance à cet opposant modéré en le plaçant à la tête d’un méga ministère. Beaucoup se poseront peut être la question de savoir qui est Steve Mbikayi ? Qu’a-t-il fait pour finir aujourd’hui Ministre de l’ESU ? Quel combat politique a-t-il mené jusqu’à ce jour ? Les réponses à ces questions sont bel et bien présentes. De prime à bord, il faudra noter que Steve Mbikayi est Président d’un Parti Politique dénommé «Parti Travailliste». Il est également chef de fil de la Nouvelle Classe Politique et Sociale. Dans son passé, il a assumé des postes de commandement notamment, à l’ex Office National des Transports devenu, aujourd’hui, Société Commerciale de Transports et Ports, SCTP. D’abord, en tant qu’agent, ensuite chef de la délégation syndicale et, enfin, Directeur Technique.

A la lumière de ce qui précède, il faut dire que l’homme a gravi les échelons pendant son parcours dans cette entreprise de l’Etat.

Député National depuis 2011

Le climat politique n’était pas en sa faveur lors des dernières élections législatives tenue le 28 novembre 2011 en République Démocratique du Congo. Ceux qui vivent à Kinshasa savent que pendant la période du Pasteur Ngoyi Mulunda, tout était difficile surtout pour se faire élire comme Député National dans la capitale. Pendant que personne ne lui donnait des chances, Steve Mbikayi a réussi à convaincre, par son discours et son projet de société, la population la plus difficile et la plus exigeante de la capitale. L’homme se fait élire à la circonscription électorale de la Tshangu avec des milliers des voix.

Qu’a-t-il fait pendant son mandat ?

Egal à lui-même, Steve Mbikayi a eu à faire des interventions de taille notamment, pendant les différentes adoptions des lois de finances. Il a joué un grand rôle dans le contrôle parlementaire en initiant des questions orales avec débats, des questions d’informations, des questions d’actualités. Lors des différentes séances plénières, il s’est illustré dans des motions incidentielles, d’informations, de procédures, etc. Il a eu à faire plusieurs propositions de loi autour des questions qui fâchent. Il s’agit, entre autres, de la proposition contre l’homosexualité, et celle contre le tribalisme. L’opinion retiendra que Steve Mbikayi a eu à mener une grande campagne contre l’Homosexualité, la pédophilie, le mariage pour tous, etc.

Il sied donc de dire que le bilan du mandat de cet élu national est largement positif.

Son combat pour le dialogue

Personne ne pourra ignorer ou oublier le combat que Steve Mbikayi a eu à mener dans la lutte en faveur du dialogue. Plusieurs fois insultés et parfois mal compris, cet élu n’a pas baissé les bras. Il a poursuivi sa lutte. Depuis 2013, alors que les acteurs politiques évitaient d’aborder la question liée au dialogue de peur d’être vomi par les congolais, Steve Mbikayi, lui, a pris le risque de dire tout haut ce que les acteurs politiques pensent tout bas. Il a multiplié des déclarations jour et nuit pour appeler les uns et les autres à mettre de l’eau dans leur vin et privilégier l’intérêt supérieur de la Nation. Au mois de janvier 2016, Steve Mbikayi, ensemble avec tous les partis politiques membres de la Nouvelle Classe Politique et Sociale ont réfléchi pendant quelques jours sur le plan de sortie de crise. Dans ce plan, alors que tout le monde croyait encore à l’organisation des élections, le Président du Parti Travailliste, après avoir étudié tous les paramètres, proposait déjà une transition dont l’opposition aura la primature. A cette époque, cet homme politique avait été gratifié d’insultes de tout genre. La vérité étant têtue, aujourd’hui, c’est son plan qui est mis en marche. Au mois de juillet dernier, Steve Mbikayi, toujours lui, cette fois avec quelques cadres de l’opposition pro-dialogue, ont organisé un conclave de Kinshasa pour réfléchir sur les stratagèmes pouvant permettre de résoudre la crise en République Démocratique du Congo. Lors du dialogue facilité par Edem Kodjo, le Président National du PT a joué un grand rôle en faisant des propositions concrètes. Aujourd’hui encore, alors que les pourparlers se tiennent sous les auspices de la Conférence Episcopale Nationale du Congo, le nouveau Ministre continue de surprendre avec ses propositions hors du commun.

Nationaliste de haute facture

La souveraineté de la République Démocratique du Congo n’a jamais été négociable pour lui. C’est sous cet angle que Steve Mbikayi refuse catégoriquement toute ingérence dans les affaires internes de son pays. C’est dans ce même cadre qu’il répond coup sur coup à toutes les déclarations de la communauté internationale. Steve Mbikayi est et reste un Nationaliste de haute facture. Lorsque tout va mal, l’homme est toujours présent pour proposer des pistes de solutions capables de sortir son pays du gouffre.

Mbikayi n’a pas la tâche facile

Nommé à la tête de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, Steve Mbikayi n’a pas la tâche facile surtout en cette période où le pays vit des situations difficiles. Expérimenté en matière de formation, Steve Mbikayi devra prouver sa notoriété dans un secteur à problème. Il devra, sans tarder, remettre de l’ordre notamment, sur le fonctionnement des Universités et des Instituts Supérieurs. Aussi, il devra mettre fin à certaines pratiques indécentes notamment la corruption, l’achat obligatoire des syllabus, le paiement de droit d’auteur devenu primordial, les points sexuellement transmissible, etc. Mbikayi devra mettre son savoir-faire au service de la République.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
....
 
Top