Liens commerciaux

0
Situation toujours confuse à la mi-journée à Tshikapa (Kasai). On ne sait pas très bien qui maitrise la ville actuellement. La société civile s’attend à un bilan lourd.




Témoignage de Philomène Muanda, présidente de la société civile de Tshikapa.



« Ça ne va pas. Je suis hors de chez moi enfermée dans une maison. C’est depuis hier vers 20 heures que les militaires venus de Kinshasa et ceux d’ici s’affrontent avec les miliciens. Il y a eu un fort affrontement. Il y a des morts même du côté des forces de l’ordre. Il n’y a pas de circulation (…). Il n’y a aucun moyen d’établir un bilan actuellement.


 Des familles pleurent. Il faut attendre au moins deux heures. Les militaires ne laissent pas les gens circuler. Il y a eu des gens qui étaient sortis pour aller se soulager, ils ont tiré sur eux. Il y a eu plusieurs morts (…).





Il y a toujours des tirs. Je vois à travers la fenêtre. Il n’y a pas de passage. Certains militaires fuient avec leurs armes et d’autres lancent des roquettes. »
Des propos à suivre ici.
ACTUALITE.CD

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top