Liens commerciaux

0
Le secrétaire général intérimaire de la Conférence épiscopale nationale du Congo ( CENCO) a répondu à la Majorité présidentielle sur son préalable aux évêques ce matin.

La majorité exigeait la reconduction du mandat des évêques par le président Joseph Kabila pour accompagner le processus de mise en œuvre et suivi de l’accord du 31 décembre après la phase de l’arrangement particulier qui sera bouclé ce samedi.

« Pour nous ce n’est pas un problème, les évêques ne sont pas des quémandeurs d’emploi. Ils donneront toujours leurs disponibilités pour accompagner le peuple congolais, et cela restera comme tel », a déclaré au téléphone d’ACTUALITE.CD l’abbé Donatien N’shole.
Le prêtre catholique demeure confiant quant à l’issue de l’arrangement particulier confronté à quelques blocages.

« Le plus dur a été fait. Ce qui reste c’est très peu de choses, il suffit de bonne volonté et ils peuvent régler ça en une heure », a ajouté Donatien N’shole
La proposition de la Majorité présidentielle demandant l’arrêt de bons offices de la CENCO dès la signature de l’arrangement particulier à moins d’un renouvellement de mandat par le chef de l’État, n’a pas été appréciée par les autres composantes en discussions qui insistent sur l’accompagnement de la CENCO jusqu’à la fin du processus



Stanys Bujakera

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top