Liens commerciaux

0
Le gouvernement congolais confirme l’expulsion d’Ida Saywer chercheuse senior de Human Right Watch, qui est considérée par les autorités congolaises comme indésirable en RDC.

« Oui je confirme son expulsion suite à une entrée frauduleuse et à ses déclarations frauduleuses devant les agents de l’immigration. A Goma ou elle a voulu tromper la vigilance de nos services, elle a été renvoyée, »a dit le porte-parole du gouvernement Lambert Mende contacté ce lundi matin par ACTUALITECD

Le ministre de la communication et des médias précise cependant que jamais Kinshasa n’avait jamais renouvelé le visa de la chercheuse de Human Rights Watch depuis sa dernière expulsion.

« Non c’est faux. Son visa n’avait jamais été renouvelé voilà pourquoi je parle de déclarations frauduleuses, » a ajouté Lambert Mende.
« Je suis très heureuse d’être de retour en RD Congo, après une longue période d’absence due à l’annulation et puis au renouvellement de mon visa. Alors qu’il m’a été de nouveau permis de séjourner en RD. Congo, j’espère que ceci reflète un effort plus large du gouvernement pour respecter les libertés d’expressions, d’association et de réunions pacifiques et que les autres activistes des droits humains seront libres de faire leur travail sans entraves.
Human Rigths Watch continue à travailler avec les organisations en RD Congo pour promouvoir et protéger les droits humains de toutes et tous », avait dit la veille Ida Sawyer dans une communication envoyée notamment à ACTUALITE.CD

Chercheuse senior à Human Rights Watch, Ida Sawyer avait été expulsée de la RDC en Août 2016 par le gouvernement Congolais après avoir publié plusieurs rapports compromettants sur la situation des droits de l’homme en RDC.

Stanys Bujakera Tshiamala


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top