Liens commerciaux

0
L’attaque des présumés miliciens Kamwena Nsapu ce vendredi 27 janvier 2017 au gouvernorat de la ville de Kananga a fait 4 morts et plusieurs blessés dont deux policiers.

Le député national Martin Kabuya (UDPS) qui a assisté à cette situation confirme la psychose dans la ville de Kananga.

« Ce matin nous étions au gouvernorat pour nos civilités auprès du gouverneur avec d’autres collègues. Le podium été également installé pour l’accueil du premier ministre. Bref, toute la logistique était déjà en place lorsque tout d’un coup les miliciens Kamwena Nsapu ont fait une incursion dans les lieux. Il y a eu 4 morts et 7 blessés dont 2 policiers. Pour l’heure, c’est la psychose générale dans la ville »a dit cet élu de Kananga à ACTUALITE.CD
Ce dernier explique, selon lui, également les raisons de cette situation d’insécurité.

« La population ici ne veut pas de la présence de Samy Badibanga, elle veut que celui-ci puisse se soumettre à l’accord politique conclu le 31 décembre. Hier les miliciens Kamwena Nsapu ont dérangé la quiétude aujourd’hui également »a dit Martin Kabula, député UDPS.

Samy Badibanga dont la descente dans l’espace Kasaï a été commandé par le chef de l’état à l’issu du dernier conseil supérieur de la défense dans le but mater par tous les moyens possibles (militaire, coutumier) ce phénomène Kamwina Nsapu ne devrait plus se rendre à Kananga ce vendredi selon les dernières nouvelles.

Stanys Bujakera


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top