Liens commerciaux

0


  1. C’est plus que normal pour un leader politique pendant ces moments de festivité de fin d’année qu’il adresse un message de vœux à ses membres, sa famille, et la nation toute congolaise toute entière.

Bruno MAVUNGU, Président National du Parti Union des Démocrates pour la Renaissance du Congo, UDRC, profite pour ce message de vœux de parler du bilan de son parti, l’accord de l’union africaine et les raisons pour lesquelles il a quitté l’UDPS et profite pour saluer la mémoire de ceux qui sont morts à l’EST du pays.

Dans son allocution, Bruno MAVUNGU ne cache pas ses sentiments de regret envers son ancien leader Etienne TSHISEKEDI.

Voici en intégralité son message de vœux qui nous a été transmis :

Chers compatriotes et membres de l’Union des Démocrates pour la Renaissance du Congo, en sigle UDRC ;

A l’occasion de la fin de l’année 2016, cette année qui a vu naître notre cher Parti, il est pour moi plus qu’un devoir de vous adresser ce mot de circonstances surtout que notre pays est en train de traverser une période particulière de son histoire ;

En nous inclinant devant la mémoire de nombreux compatriotes, non seulement ceux de l’Est du pays qui tombent chaque jour sous le coup des actes de barbarie et de terrorisme des groupes armés opérant dans cette zone, mais aussi ceux de l’Ouest, victimes de la catastrophe naturelle : la pluie dont les inondations ont causé la mort de plusieurs compatriotes à Boma. L’UDRC présente ses condoléances à toutes les familles des illustres disparus ;

C’est en date du 15 août 2016 que nous avons annoncé ensemble la volonté de créer notre formation politique au moment où certains compatriotes rêvaient encore d’un Congo en sang et en feu ;

Avec les efforts de tous les membres, nous avons réussi à obtenir notre existence juridique en date du 30 septembre de la même année ; cet acte de grande responsabilité mérite davantage que je puisse particulièrement reconnaître votre bravoure, votre détermination, votre ferme volonté d’exister conformément aux lois de la République ;



Qu’il nous soit permis de rappeler à cette occasion les quelques raisons qui nous ont fondés à quitter l’ancien groupe auquel nous appartenions hier : le Grand Esprit de lutte hérité de nos Pères fondateurs était en train d’être trahi par des considérations d’appartenance à une certaine famille biologique, ce qui réduisait le degré de travail abattu par ces fondateurs à un jeu de complaisance d’ordre familial, alors qu’il s’agit d’une question d’intérêt éminemment national.

Par ailleurs, nous saluons avec honneur l’engouement qui a caractérisé des millions des Compatriotes Congolais, de l’Intérieur du pays, comme ceux de la Diaspora, dans leur façon d’adhérer au Parti pour la réalisation des objectifs que nous nous sommes assignés dans les Statuts et notre Projet de société ;

S’agissant des questions de l’heure, nous ne pouvons pas passer sous silence les événements sociopolitiques qui se déroulent au sein de notre société ; car nous n’avons que ce beau et grand Congo comme patrimoine commun hérité de nos ancêtres, notamment Simon KIMBANGU, Patrice Emery LUMUMBA, Cardinal MALULA, Joseph KASA VUBU etc.

Après la signature du compromis politique du 18 octobre 2016, aujourd’hui une frange de l’opposition non signataire de cet Acte historique se trouve devant sa responsabilité aux travaux de négociations menés par les compatriotes et hommes de Dieu : les Evêques membres de la CENCO. La conclusion de ces accises constituera une autre contribution en vue de concrétiser le vœu qui transpire dans le libellé de l’article 24 compromis politique sus évoqué.

Cette période de fin d’année mérite d’être capitalisée par tous les compatriotes afin de donner la priorité aux intérêts du Peuple au nom duquel tous les politiciens semblent aujourd’hui parler. Les bonnes conditions de vie de nos populations valent plus que la recherche de postes et le partage du pouvoir pour le pouvoir.

L’intérêt supérieur de la Nation en cette période devra prendre la place de tous les autres intérêts partisans ; ce qui nous permettra d’offrir à notre peuple de bonnes élections et dans un climat apaisé.
Vive l’UDRC,
Vive la République Démocratique du Congo,
Vive le Peuple congolais ;
Meilleurs vœux de santé, de longévité et de prospérité à toutes et à tous
Fait à Kinshasa le 01 Décembre 2017
Pour l’UDRC
Bruno MAVUNGU PUATI
Président national

RDCNEWS /RDCN
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top