Liens commerciaux

0


Ngono, célèbre chroniqueur camerounais de Radio France Internationale, a sévèrement critiqué le choix tactique de Florent Ibenge. Il avait souhaité voir Bakambu être associé à Mbokani d’entrée de jeu et n’a pas apprécié la sortie du buteur Kabananga. Pour Ngono, Ibenge est un petit joueur...


Ngono, célèbre chroniqueur camerounais de Radio France Internationale, a sévèrement critiqué le choix tactique de Florent Ibenge. Il avait souhaité voir Bakambu être associé à Mbokani d’entrée de jeu et n’a pas apprécié la sortie du buteur Kabananga.


Pour Ngono, Ibenge est un petit joueur sur le plan tactique.« On croyait que Florent IBENGE avait mûri, mais il a prouvé qu’il était petit sur le plan tactique. Avec tous les joueurs qui constituent son effectif, il a sorti un classement de loterie sans meneur de jeu dans un milieu de terrain tanguant tel un vieux bateau dans les vagues marocaines. Alors qu’on croyait qu’il allait associer BAKAMBU à l’expérimenté MBOKANI, il a abandonné ce dernier sur le banc pour laisser le singleton attaquant courir dans le vide tel un chien à qui on demande de sauter 50 mètres pour attraper un os. Et quand IBENGE se rappelle que MBOKANI a été sélectionné pour jouer la CAN, il sort BAKAMBU à la 76 ème minute, pour aller subir le même sort, » a écrit Remy Ngono

.Le chroniqueur n’a pas non plus apprécié le jeu d’Issama qu’il qualifie de bricoleur.


« Quand on regarde tout le potentiel de la RDC, il est incompréhensible qu’on titularise un bricoleur tel ISAMA , un MUBELE qui joue comme Aurlus MABELE …KABANANGA,auteur du but congolais survenu contre le cours du jeu, a été renvoyé au banc, comme si IBENGE n’était pas content de le voir marquer. Et même quand le Maroc ratait les buts, IBENGE mettait les mains sur la tête comme les supporters et l’entraineur adverses. Heureusement, les LÉOPARDS sortent du piège d »IBENGE grâce au gardien MATAMPI qui a effectué les arrêts miraculeux. »

Et Ibenge de prendre pour son grande :


« Au juste, IBENGE a-t-il des arriérés de salaire comme d’habitude pour venir faire cette grève de coaching? Si IBENGE continue à jouer contre les LÉOPARDS,ils finiront dans la marmite. Comme le dit un proverbe africain: 《quand le berger est mécontent ou malveillant, le bétail finit dans le ravin》.

foot.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top