Liens commerciaux
           

0



L’armée rwandaise a annoncé lundi 30 janvier avoir accueilli sur son sol au moins 30 personnes non armées se réclamant de l’ex-mouvement rebelle M23.





La Rwanda Defence Force précise que ces ex-combattants ont été délogés samedi de la région de Karisimbi et Mikeno (en plein parc des Virunga, à la frontière rwandaise) par les Forces armées de la RDC (FARDC).




La même source souligne que parmi ces combattants, figurent des personnes blessées qui sont actuellement pris en charge.




Crash des hélicoptères.




L’armée congolaise avait annoncé avoir déployé depuis vendredi dernier des troupes dans la région de Karisimbi et Mikeno à Rutshuru pour traquer les éléments de l’ex-M23 signalés quelques jours plus tôt dans la zone.




L’annonce était intervenue quelques heures après le crash de deux hélicoptères de combat de l’armé partis, d’après des sources militaires, bombarder des positions de ces M23.




D’après des sources de l’armée, au moins 4 ex-combattants du M23 ont été capturés lors de cette opération. L’armée a, par ailleurs, résolu de maintenir la pression sur ces éléments, ont ajouté les mêmes sources.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top