Liens commerciaux
           

0

Les tractations vont bon train pour l’harmonisation des vues sur les arrangements particuliers. Hier, jeudi 19 janvier 2017, les évêques catholiques ont été voir Samy Badibanga qui, au fil des jours, revêt une place de première importance dans l’application réelle des mesures de l’Accord. Surtout au sujet de la venue du nouveau Premier Ministre qui, sauf imprévu, devrait être son camarade du parti et ami : Félix Tshisekedi. La veille de cette rencontre, le mercredi 18 janvier soir, c’est le trio Bussa-Makila-Ruberwa qui aurait été aperçu dans les murs du Centre Interdiocésain, épicentre des échanges du dialogue inclusif mené par la CENCO. Au sortir du tête-à-tête de ce jeudi, rien n’a filtré. Mais, des sources dignes de foi rapportent que ‘’Samy Badibanga Ntita aurait conditionné sa démission par certaines garanties sur son avenir politique ‘’.

Les échanges, selon plusieurs fins limiers, ont tourné autour des arrangements particuliers dont les discussions sont encore en cours. A la tête de la plateforme Opposition signataire de l’Accord du 18 octobre, Samy et son groupe se refusent de signer le compromis politique conclu sous l’égide des évêques le 31 décembre 2016.

Ce bloc détient à présent en plus de la Primature quelques portefeuilles juteux. D’où, des avis croisés, il ne veut surtout pas lâcher prise, en donnant sa bénédiction à l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre, sans au préalable obtenir de la part des évêques des fermes assurances sur ce que l’OPSA est sensé gagner dans la configuration prochaine de l’Exécutif. « Nous étions avec tous les évêques ce matin chez le premier ministre. Il reste ouvert à toutes négociations. Nous espérons que les ministres autour de lui, à savoir : Jean-Lucien Bussa, José Makila, et Azarias Ruberwa qui ont pris part aux négociations pourront signer l’accord dans les prochaines heures», dixit Donatien Shole, le porte-parole de la Conférence Episcopale Nationale du Congo aux prises d’avec une consœur.

Rencontre avec Sassou

Après sa rencontre avec les hommes en soutane, Samy Badibanga a conféré dans la soirée avec le Président Sassou au Kempinski Fleuve Congo Hôtel. Badibanga Ntita a posé le problème de double accord qui se met en désaccord tout en se disant très disposé à discuter sur ‘’l’accord du 31 décembre qui le dépossède de la Primature qu’il a acquise conformément à l’accord du 18 octobre‘’. ‘’On espère tous que l’atterrissage va se faire en douceur et qu’en définitive il y aura une solution qui pourra permettre à toutes les forces politiques de se retrouver dans cet accord qui sera respecté selon les composantes en place ‘’, s’est-il exprimé. ‘’Il s’agit d’aller dans l’apaisement vers les élections. Ce n’est pas dans ce terme que cela va se résoudre, c’est une question d’intérêt politique par rapport aux forces présentes. C’est pour ça que je dis qu’il faut une solution équilibrée tout en respectant le rôle de tout un chacun », dixit Samy Badibanga au micro de Rachel Kisita.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top