Liens commerciaux
           

0


Après la conclusion du dialogue du Centre Inter diocésain par un accord politique le 31 décembre, l’heure est à la restitution au niveau de chaque plateforme qui a pris part à ces assises.




Le vendredi 6 janvier 2017 à l’hôtel Africana Palace, la Coalition des Alliés de Tshisekedi, a rencontré sa base pour rendre compte de sa participation aux négociations politiques entre les signataires de l’accord du 18 octobre 2016 et le Rassemblement.



D’entrée en jeu, le Coordonateur de la Coalition des Alliés de Tshisekedi, Jean-Pierre Lisanga Bonganga, s’est dit satisfait des résultats obtenus grâce à un combat qui avait commencé par des communiqués de presse, meeting, conclave, voyages à l’étranger pour
convaincre les amis du Congo, la Communauté internationale ainsi que la classe politique du bien-fondé de ce dialogue prôné par le président Tshisekedi.



« A ce jour, ce rêve est devenue une réalité et nous avons raison de le dire encore haut et fort Tshisekedi est, et reste un vrai visionnaire», a affirmé Lisanga Bonganga avant d’ajouter que l’opposant historique et l’icône de la politique congolais, ont choisi une équipe responsable et crédible pour représenter ladite famille politique à ces discussions.
Il s’agit de : Félix Tshisekedi , Martin Fayulu, Joseph Olengankoyi, Lisanga Bonganga , Valentin Mubake, Jean Marc Kabund, Molisho, Gilbert Kankonde, Delly Sessanga, Lutundula, Olivier Kamitatu. En plus, il y avait la société civile représentée par deux grandes familles politiques, notamment Christopher Ngoyi et Georges Kampiamba, sans oublier la délégation du Front pour le Respect de la Constitution» avec en tête le MLC, conduite par Eve Bazaiba, Me Lenga
et Jacques Lungwana …
Tout en soulignant que le président Kabila avait vu juste en demandant aux Evêques de mener à bon port cette mission de bons offices, Lisanga a fait remarquer que le Président Tshisekedi, en sa qualité d’un homme constat et crédible, souscrit à travers ses représentants : Le Coordonateur de la Coalition des Alliés de Tshisekedi a noté les
points forts retenus dans le dialogue du Centre Interdiocésain :
– pas de révision Constitutionnelle
– pas de Referendum
– pas de troisième mandat pour le président Kabila.
– concernant les résultats obtenus, Lisanga se réjouit du fait que le
Rassemblement a obtenu le retour de Roger Lumbala du pays de ses
ancêtres et la libération d’autres personnalités.
Il a rendu hommage aux évêques pour le travail abattu contrairement à
celui réalisé dans la précipitation par le diplomate togolais, Edem
Kodjo.



Nous pouvons aujourd’hui affirmer que les travaux sont terminés,
qu’il y a eu ni gagnant, ni un perdant parmi les protagonistes. Le
plus grand gagnant de ce dialogue reste le peuple congolais », a
–t-il martelé.
EW
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top