Liens commerciaux

0
La secrétaire générale du MLC a annoncé, à l'issue de sa rencontre au siège de son parti avec une délégation de la CENCO, que ce parti va signer l'accord global et inclusif.





Bien qu'ayant pris part aux discussions au centre interdiocésain, le parti de Jean-Pierre Bemba avait refusé de signer le compromis, Eve Bazaiba ayant même accusé MP et Rassemblement de "vouloir faire adopter des accords boutiqués d'avance".


Démenti cinglant de collusion

Vivement critiqué sur les réseaux sociaux de "rouler pour le pouvoir qui profitera de la position du MLC pour ne pas appliquer l'accord", le député Gérard Mulumba se dit aujourd'hui satisfait que cette annonce vienne confirmer à l'opinion ce qui a toujours été la position du parti.



"C'était pour nous une question de principes, nous ne pouvions pas adhérer à un accord sans pouvoir participer au réel contrôle de son application. Le MLC souhaitait obtenir des garanties, c'est aujourd'hui chose faite".

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top