Liens commerciaux

0

Le président national du congrès des démocrates pour le progrès social, CDPS, François-Xavier Beltchika Kalubye a échangé le 11 dernier les vœux de nouvel an, avec les camarades de son parti dans sa résidence de Righini. Beltchika a circonscrit ces vœux dans le cadre de l’accord issu des assises du dialogue national inclusif du 31 décembre dernier. «… je formule à notre peuple, le vœu de vigilance tout azimut pour contraindre toutes les parties prenantes audit accord à ne pas abuser de sa confiance en s’abordant l’esprit de l’accord dont le respect vise à lui restituer ses prérogatives de souverain primaire, en décembre 2017».

A cette occasion, la jeunesse de CDPS présente à cette cérémonie d’échange de vœu en ont profité pour porter la candidature de Beltchika à la primature. Une proposition que Beltchika a toute de suite acceptée. Lui qui avait à quatre reprises refusé ce poste à l’époque du maréchal Mobutu, estime que cette époque est révolue. La donne sur terrain n’est plus la même. Hier, Mobutu quand il tenait à le désigner premier ministre, c’était dans l’idée de torpiller l’opposition. C’est pourquoi, dit-il : «j’avais décliné les offres». Aujourd’hui, c’est devenir premier ministre dans le but de ramener le pays sur la voie de la constitution. Si c’est cela est le cas, Beltchika se voit capable d’exercer ces charges. «Je n’en vois pas d’obstacle si jamais je suis choisi pour ce poste. Je l’exercerai avec patriotisme et abnégation. Je n’accepterai pas de n’importe quel manière», a-t-il rapporté à la presse. (Ci-dessous le message de vœu de Beltchika pour l’année 2017)








LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top