Liens commerciaux

0
Les miliciens du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont attaqué jeudi 12 janvier un centre d’enrôlement de la CENI à Aveba au sud du territoire d’Irumu(Ituri), indiquent les sources locales. Les mêmes sources indiquent que des miliciens ont tiré plusieurs coups de feu sans faire des victimes.

LES FARDC sont intervenues pour déloger ces assaillants qui se sont retranchés dans la brousse, renseignent les sources militaires.

Ces rebelles ont, le même jour, kidnappé un contrôleur technique  de la CENI au village Suprême dans la même entité territoriale. La victime  qui était sur une moto revenait de centre d’Aveba pour superviser l’opération  de révision du fichier électoral.

Selon des sources locales, cet agent de la CENI a été conduit au maquis de la FRPI pour rencontrer le leader de ce groupe armé. Ce dernier a exigé à son otage d’acheminer d’urgence les matériels dans la forêt pour l’enrôlement de ses membres. Selon lui, ses hommes ne peuvent accéder aux sites de la CENI qui sont sécurisés par les FARDC.

Cet agent a été relâché après quelques heures par ces miliciens qui attendent une réponse favorable à leur requête.

Cette situation crée la psychose chez les agents de la CENI qui redoutent les attaques de ces miliciens qui tiennent à se faire enrôler.

Le responsable de la CENI  en Ituri, Jimmy Anga affirme avoir informé les autorités compétentes pour des dispositions utiles en vue de faciliter cette opération d’enrôlement.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top