Liens commerciaux
           

0
Le MLC et alliés qui n’a pas encore signé l’accord du compromis du dialogue de la CENCO demandent à la MP de ne pas s’accrocher à sa position. « Nous interdisons à la majorité de s’appuyer sur cette assertion pour en faire un prétexte pour ne pas vouloir faire appliquer l’accord parce que nous ne pourrions pas à ce stade être un blocage pour cet accord ». Telle est la déclaration de Jean-Jacques Mamba, porte-parole du MLC.
La majorité présidentielle avait signé le compromis sous réserve. Mais cela n’empêche l’application de l’accord a dit Delly Sesanga qui évoque la jurisprudence de l’accord global et inclusif de Sun city. 


Côté MLC, on indique qu’il est important d’être dans le comité de suivi. «  Il était important pour nous d’être au comité de suivi, parce qu’il est illogique qu’un même parti soit juge et partie. C’est-à-dire que ceux qui sont au comité de suivi contrôlent les personnes qui sont au gouvernement et en même qu’elles aient un double rôle. Il était très intéressant pour de piloter ce comité pour insister sur l’application de cet accord. Mais comme les choses ne sont se sont pas passées ainsi, les discussions restent ouvertes, on va voir ce que la CENCO va nous dire. Mais nous sommes pour la paix, pour le respect de la constitution. 



Même s’il n’y a pas accord sur cette question, nous ne pouvons pas bloquer le pays », conclut Jean-Jacques Mamba. A ses dires, la MP devra trouver une autre brèche que de s’engouffrer sur l’actuelle position du MLC et allies qui vont, sauf changement signer l’accord après négociation à la CENCO.
KN

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top