Liens commerciaux

0


Se refusant toujours de signer l’accord du Centre Interdiocésain, les ministres Jean-Lucien Bussa, José Makila et Azarias Ruberwa ont regagné mardi 24 janvier, la table des négociations à la Cenco.



Au sortir de la salle, José Makila a laissé entendre que le Congo et les congolais attendent quelque chose d’eux.
«Il n’y a pas de commentaire à faire, nous sommes ici et nous allons participer aux travaux jusqu’à la fin», a-t-il indiqué.



Aussi, ces derniers n’ont pas dit s’ils ont signé ou pas l’accord de la Saint- Sylvestre.



Il s’avère important de signaler qu’une proposition a été faite au Premier Ministre Samy Badibanga.
Il devra choisir entre la vice-primature et la vice-présidence du Conseil National de Suivi de l’accord.



Pour ses partenaires des postes ministériels et des places au CNSA ont été disponibilisés pour eux aussi.



Pour les évêques catholiques, l’inclusivité du compromis politique du Centre Interdiocésain a été atteinte depuis la signature par le MLC et ses alliés car, pour Samy Badibanga et ses alliés, leurs représentants avaient déjà signé, étant donné que l’inclusivité c’est au niveau des composantes et non au niveau des individus.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top