Liens commerciaux
           

0
Joseph Kabila n'est pas du tout bête comme certains compatriotes pouvaient le croire, il sait très bien comment distraire la communauté internationale et l'opposition (Rassemblement). En demandant aux évêques de continuer avec leurs bons offices, un seul point l'intéressait, c'était de rester au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016, et il a eu gain de cause.






D'après une source au service de sécurité à Kinshasa, Joseph Kabila a demandé à ses faucons de malmener le Rassemblement pour que l'accord particulier soit bloqué en demandant au Rassemblement de proposer 3 ou 7 noms de candidats Premier Ministre. Or, dans l'accord il est clairement dit que le Rassemblement présente le Premier Ministre.

Pour preuve, les médias n'ont pas été ouverts jusqu'aujourd'hui et que les mesures de décrispation qui pourtant étaient des préalables sont devenus des accessoires. A titre illustratif, l'opposant Moni Delly qui devait pourtant quitter la prison depuis la semaine passée est entrain de croupir curieusement dans sa petite cellule au pavillon 1 à la prison de Makala.

Le cas de 3 emblématiques ne va jamais évoluer. Joseph Kabila va créer un imbroglio pour tirer les choses en longueur et ainsi rester au pouvoir. Notre source ajoute que l'UDPS est distrait puisqu'il s'est juste contenté du poste de Premier Ministre reçu et le reste ne l'intéresse plus. D'après notre source, les signataires de l'accord de la cité de l'Union Africaine (MP +Opp) ils vont tourner en bourrique la CENCO et le Rassemblement le mercredi 18 janvier 2017 pour qu'il n'y ait pas d'avancée significative. Au peuple congolais de se réveiller car Joseph Kabila est entrain de confisquer son pouvoir.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top