Liens commerciaux
           

0
INFO POLITICO.CD - Des sources proches de la CENCO révèle à POLITICO.CD un ultimatum de 7 jours donné au Rassemblement et à la Majorité pour trouver un accord sur l'arrangement particulier.La Conférence épiscopale nationale du Congo accorde aux délégués de la Majorité Présidentielle et du Rassemblement une semaine pour trouver un consensus autour de la question de désignation du premier ministre, renseigne une source proche des catholiques à POLITICOC.CD.

Ce délai leur est accordé, explique-t-elle, car l’arrangement particulier du Centre interdiocésain n’a pas été signé hier. Les parties prenantes l’ont seulement adopté. Pour les évêques, leur mission de bons offices va continuer.

Par ailleurs, les évêques regretteraient « certaines attitudes qu’ont affichées les politiciens le long des travaux pour sortir le texte de l’arrangement particulier », renseigne la même source.

CENCO: le MLC menace d’appliquer un « plan B », Kamerhe tapent sur la MP et le Rassemblement
La signature de l’arrangement particulier pour l’application de l’accord du 31 décembre n’a pas eu lieu samedi comme prévu. La majorité et l’opposition ne se sont pas convenues entre autres sur le mode de désignation du Premier ministre. Le pouvoir insiste qu’une liste de cinq candidats soit présentée au président Joseph Kabila. Mais le Rassemblement, principale plate-forme de l’opposition qui doit, selon l’accord du 31 décembre, désigner le Premier ministre ne l’entend pas de cette oreille et tient à ne présenter qu’un seul nom.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top