Liens commerciaux
           

0

Alors qu’une messe de la Dynamique de l’opposition est annoncée pour ce vendredi à la cathédrale Christ Roi dans la commune de Kasa Vubu en mémoire des victimes de manifestations des 19 et 20 janvier 2015, Joseph Olenga Nkoy, un autre cadre de la dynamique invite tout le monde à une autre messe, cette fois-ci à la cathédrale notre dame de Lingwala pour la même cause. Dans une interview à ACTUALITE.CD, Joseph Olenga Nkoy a déclaré qu’il ne faudrait pas faire de cette messe un objet de conflit au sein de la dynamique.

La dynamique de l’opposition annonce une messe ce vendredi à la cathédrale notre dame ?

Il y a une messe qui sera organisée à la cathédrale notre dame à laquelle nous invitons tous les compatriotes de gauche ou de droit qui voudraient bien partager avec nous ce moment douloureux. Elle est organisée par la dynamique de l’opposition, les amis d’Etienne Tshisekedi, donc le rassemblement.
Au même moment il y a une frange de la dynamique qui a appelé à une messe pour la même cause…

Je ne voudrais pas entrer dans le conflit. Pour moi la vie d’une nation ou le malheur d’un peuple ne peut pas être objet de calcul politicien. Tout ce qu’il faut savoir est qu’il y a une messe à laquelle nous invitons tout le monde. La messe de mort n’est pas quelque chose qui doit faire objet de conflit. Je tiens à te dire que l’opposition est un état d’esprit, elle gardera hier comme aujourd’hui son unité. Toute personne qui amènera le germe de conflictualité sera repoussée par notre peuple.
Vous prenez part aux discussions autour de la CENCO. Finalement dans le compromis trouvé sur la gouvernance, le Rassemblement n’a que 16 ministères sur 53. Peut-on dire que le Rassemblement en sort perdant ?

Dans ce genre de chose, tout ne peut pas être dit sur la place publique. Ce qui est fondamentale est que tout le monde travaille pour le Congo, que ça soit ceux de gauche ou de droite. Il faut amener le peuple à des élections libres, transparentes et démocratiques, c’est ça qui est plus fondamental. Les négociations c’est le rendez-vous du donner et du recevoir. Nous avons donné ce qu’il fallait donner, nous avons eu en échange ce qu’il fallait avoir. Vaut mieux ça que voir le sang de notre peuple couler.
Entre temps, la frange de la dynamique dirigée par Claudel Lubaya a également confirmé sa messe à 17h30 à la paroisse Christ Roi.

Stanys Bujakera Tshiamala
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top