Liens commerciaux

0
Les signataires de l’Accord du 18 octobre, aile Kamerhe, estime que le Rassemblement ne devrait prétendre au même nombre de postes de ministres et vice-ministres qu’eux et la Majorité présidentielle d’autant que le camp Tshisekedi a déjà obtenu la Primature et présidence du Conseil national du suivi de l’Accord.

« Le Rassemblement ayant déjà bénéficié de deux grands postes à savoir le premier ministre et la présidence du Conseil National de Suivi de l’Accord (CNSA) et du processus électoral, ne devra, en toute logique, prétendre au même nombre de postes de ministres et vice-ministres que les deux autres composantes à savoir: la Majorité Présidentielle et l’Opposition signataire de l’accord du 18 octobre, »dit le document de proposition dont ACTUALITE.CD a eu copie en exclusivité.

ACTUALITE.CD vous livre en exclusivité les propositions de l’Opposition signataire de l’accord du 18 octobre (aile Kamerhe) sur la répartition de postes du prochain gouvernement.

Les postes au gouvernement répartis de la manière suivante :

Opposition signataire de l’accord du 18 octobre: 15 dont 3 vice-ministres
Majorité présidentielle: 15 dont 3 vice-ministres
Opposition/Rassemblement: 11 dont 2 vice-ministres
Société civile signataire de l’accord du 18 octobre: 2 ministres, un VPM et un ministre
Société civile non signataire: 1 ministre
Opposition républicaine: 2 ministères, dont un vice-ministre
Ce document est signé par Vital Kamerhe, Steve Mbikayi et Mokonda Bonza.

La reprise des travaux sur les arrangements particuliers à la suite de l’Accord du 31 décembre 2017 est fixée à ce mercredi 18 janvier 2017.

Franck Ngonga

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top