Liens commerciaux

0
Le Premier Ministre Samy BADIBANGA vient d’être poignardé dans le dos par un de ses proches collaborateurs. En effet, son Ministre Délégué près le Premier Ministre, Fidèle TINGOMBAY, vient de confier dans les colonnes de Paris Match, qu’il souscrit à la démarche de Eva BAZAYIBA, Secrétaire Nationale du MLC, qui vient de signer l’accord de la CENCO : « elle a bien fait, c’est une responsable politique, le Premier Ministre devrait s’inspirer de ce sens élevé de responsabilité en démissionnant ». La signature de l’accord politique de la Saint Silvestre parle Ministre Délégué est annoncée en trombe par les supporters du Rassemblement de l’Opposition (RASSOP). Si le Ministre Délégué venait à signer cet accord, ca serait un coup fatal porté en plein cœur à Samy BADIBANGA.

Cet accord vient décapiter Samy BADIBANGA car il consacre son éviction de la tète du Gouvernement de la RDC, alors qu’il vient à peine d’y être investi. L’infidèle TINGOMBAY se désolidarise donc de son Premier Ministre et le met dos au mur par sa position : « il va démissionner avant la session parlementaire du mois de Mars, j’en fais la promesse, je pèserais de tout mon poids pour que le premier ministre, Samy BADIBANGA,rende le tablier le plus vite possible ! De toutes les façons, c’est un homme sans expérience politique et incapable de supporter la pression des politiques, des médias et de l’église catholique et son récent tête à tête avec le Président SASSOU le démontre à suffisance, il a sourit durant tout l’entretien comme un petit enfant parce qu’il ne l’avait jamais vue qu’à la télé».

Les soutiens sincères se font rares autour du Premier Ministre congolais. De plus en plus, il est isolé même par ses prétendus amis. La CENCO pendant ce temps continue d’appeler la classe politique à ne considérer que l’intérêt supérieur de la nation congolaise, histoire de confirmer les propos du Ministre Délégué près le Premier Ministre, Fidèle TINGOMBAY.

Le Premier Ministre voit son avenir politique s’assombrir de jour en jour et se rapproche inexorablement de l’épilogue de ce qui semble être une courte aventure politique à la Primature. Félix TSHISEKEDI, lui, attend son heure, tapis dans l’ombre pour prendre la primature qui lui est promise par l’accord du 31 Décembre 2016.
rdc-news
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top