Liens commerciaux

0
C'est une véritable campagne d'explication que le MLP a lancée au courant de la semaine. Après la conférence de presse, dispersée des avocats de l'opposant Diongo, le MLP a entamé, avec à sa tête son secrétaire général, Léopold Watchera vendredi, cette campagne d'explication auprès de ses partenaires politiques notamment du G7, l'UDPS et l'AR.






Watchera mène cette campagne avec une forte délégation composée de plus de vingt hauts cadres du MLP, parmi lesquels les deux secrétaires généraux adjoints, le directeur de cabinet du président, le président de la ligue des jeunes... Vendredi, la délégation a échangé avec les responsables du G7, sous la direction de Pierre Lumbi, puis avec le secrétaire général de l'UDPS Jean-Marc Kabund. Le samedi, c'est avec Jean-Bertrand Ewanga de l'AR, que la délégation a échangé. "Nous effectuons ces descentes auprès de nos partenaires pour leur dire la vérité sur la fausse condamnation de notre président.

A cette même occasion, donner la vraie version des faits sur ce qui s'est passé le 19 décembre, chez notre président", a rapporté Watchera. D'ajouter, que la ronde va se poursuivre déjà demain lundi à la Dynamique de l'opposition et chez les alliés de Tshisekedi. Un mémo sera également déposé à la MONUSCO et au centre interdiocésain à travers une marche motorisée le 19 janvier.

Ladite marche devrait avoir lieu hier samedi, mais a été renvoyée au 19, pour être en phase avec la symbolique du 19, date de l' arrestation du farouche opposant de Joseph Kabila, l'illégal et l' illégitime président de la République. Ce même mémo sera aussi déposé auprès des ambassadeurs accrédités à Kinshasa, a renseigné Watchera. La bataille ne fait donc que commencer.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top