Liens commerciaux
           

0
Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Steve Mbikayi a invité, samedi, le personnel de l’administration centrale de son ministère à un engagement dans le processus de réforme de ce secteur, lors d’une rencontre de prise de contact. 




«L’engagement dans le processus de réforme du secteur de l’ESU reste un défi majeur pour l’administration qui est appelée à travailler sur base de la gestion axée sur les résultats, grâce à des compétences acquises et valorisées par l’expérience», a indiqué le ministre de l’ESU.






Il a dit devoir compter et s’appuyer sur les directeurs centraux pour améliorer la qualité de l’administration devant impacter résolument sur le fonctionnement des établissements de l’ESU.

Pour atteindre cet objectif, le ministre a souligné quelques points importants à prendre en compte, notamment le recours progressif et efficient aux technologies de l’information et de la communication, la connaissance, le respect et la sensibilisation des textes légaux, le respect de la procédure administrative et de la hiérarchie dans le fonctionnement des services, la régularité et la ponctualité ainsi que le sérieux dans le traitement des dossiers.






Il s’est engagé à être attentif aux attentes des uns et des autres dans cette administration centrale de l’ESU avant de présenter ses meilleurs vœux de nouvelle au personnel. Le vice ministre de l’ESU, Mboso Nkodia et le secrétaire général à l’ESU, Alula Nyota, ont pris part à cette rencontre au cours de laquelle ont été données les lignes directives devant guider l’action du ministre.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top