Liens commerciaux

0
Trois militaires membres d’équipage de l’armée congolaise (FARDC) ont été tués vendredi 27 janvier 2017 par des rebelles M23 dans le territoire de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu, a annoncé ce mardi l’armée congolaise au cours d’une conférence de presse à Goma.

Cet assassinat s’est produit lors du crash de deux hélicoptères des FARDC en patrouille vendredi dernier autour de la montagne Mikeno dans le territoire de Rutshuru.




« C’est ainsi que Sultani Makenga et ses hommes qui étaient dans les environs ont capturé les personnes à bord des hélicoptères, pillé puis détruire les ces avions ….







  Il en a tué 3 trois de 4 capturés  » a déclaré le général major Léon Mushale commandant de la troisième zone de défense.
A en croire ce responsable de l’armée, la mort de ces militaires a été précédée par des tortures de la part des rebelles qui ont pris fuite suite à l’offensive des FARDC.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top