Liens commerciaux

0
Les hommes de Kabila ont menti que le M23 était entré à l'Est de de la RdCongo mais Mr Okello ministre d'Etat aux relations internationales de l'Ouganda viens de réagir. Le ministre d'Etat aux Relations internationales de l'Ouganda, M. Okello Oryem, a déclaré au gouvernement de la République Démocratique du Congo de cesser de faire de «fausses allégations» selon lesquelles, les rebelles congolais du M23 avaient traversé l'Ouganda et pénétré sur le territoire congolais."Nous savons qu'il y a des problèmes à Kinshasa, mais [le gouvernement] ne devrait pas utiliser l'Ouganda comme excuse pour leurs problèmes", a déclaré M. Oryem.

Le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende, a déclaré dimanche à Kinshasa que les rebelles M23 qui se trouvaient en Ouganda depuis 2013, après avoir été défaits par la force combinée de l'ONU et de l'armée congolaise, ont fait une incursion au Congo. M. Oryem a déclaré que les revendications de Kinshasa visent à détourner l'attention de la pression croissante sur le président Joseph Kabila qui tente de repousser l'opposition croissante sur sa décision de rester au-delà de son mandat qui a expiré le mois dernier.



 M. Oryem a également accusé Kinshasa de renégocier sa promesse de rapatrier plus de 400 rebelles qui ont séjourné dans les casernes de Bihanga dans le district d'Ibanda."Le président Kabila nous avait assuré qu'ils allaient organiser et ramener les [M23], mais cela prend une éternité", a déclaré le ministre. Avant leur défaite, il y a quatre ans, le M23 contrôlait de vastes étendues de terre dans la partie orientale du pays. "Kabila passe son temps à mentir et à vouloir distraire le peuple congolais et la communauté internationale.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top