Liens commerciaux

0

Lambert Mende, Ministre Congolais de la Communication et des médias, a affirmé que des combats continuent à Ishasha entre l’armée régulière et des présumés rebelles du M23. Le Porte-Parole du gouvernement congolais s’étonne également du démenti apporté par le gouvernement Ougandais.

Le gouvernement Ougandais dément toute implication dans l’incursion annoncée des rebelles M23 en RDC. Quels sont les éléments en possession du gouvernement congolais qui attestent cette incursion?

Nous nous étonnons de la rapidité avec laquelle le gouvernement Ougandais a pu vérifier les choses qui se passent à une frontière qui est à une centaine de kilomètres. Nous avons des informations des gens qui sont arrêtés et qui sont en train d’être acheminés à Goma. Nous avons des témoignages. Nous avons la présence de Makenga et de Bonenza. L’Ouganda est en train de faire des dénégations rituelles. Nous demandons que la commission vérification conjointe de la CIRGL se mette en mouvement. Les gens sont en train de mourir. Il faut arrêter avec ces jeux. Nous n’avons pas accusé l’Ouganda. Nous disons que Makenga et Bonenza sont en train de tirer contre nos militaires sur terrain. Nous n’avons pas dit que ce les Ougandais qui les ont envoyés ou pas.

Comment se présente la situation actuellement sur terrain?

Nous avons des gens arrêtés armes à la main qu’on est en train d’acheminer à Goma en ce moment même. On se bat pour le moment.

Certaines associations accusent le gouvernement de ne pas respecter ses engagements dans le cadre de l’accord de Nairobi

Ça c’est autre chose. Qu’il y ait eu retard ou pas cela ne justifie pas qu’on agresse un pays voisin ou ami. C’est tout à fait insensé. Il n’y a aucune disposition qui dit que si il y a retard l’Ouganda doit laisser les gens agresser la RDC. Nous aussi nous avons de réfugiés Ougandais ici chez nous. Et on n’a pas dit que si l’Ouganda ne les reçoit pas, nous les autorisons à agresser la RDC.

Stanys Bujakera



LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top