Liens commerciaux

0

Le gouverneur du Nord-Kivu s'est attaqué à l'opposant congolais Roger Lumbala, le traitant de "criminel" ce matin, lors de la présentation d'une dizaine des présumés ex-rebelles du M23 capturés par l'armée.



Une dizaine d’hommes, ainsi que « 22 armes », dont principalement des AK47 ont été présentés à la presse ce matin à Goma, dans la capitale du Nord-Kivu. Selon le gouverneur de cette province, Julien Paluku, il s’agit du démantèlement « d’un réseau » de l’ancienne rébellion du M23 par l’armée congolaise.

Le gouverneur du Nord-Kivu en a profité pour s »attaqué à l’opposant Roger Lumbala, président du Rassemblement congolais pour la démocratie-Nationaliste (RCD-N) et ancien membre du bureau politique de la rébellion du M23, dont il condamne le retour à Kinshasa le 15 janvier dernier.

« C’est un criminel qui a été à la base de beaucoup de tueries au Nord-Kivu ici, moi je ne sais pas ce qui passe dans la tête des Kinois, mais c’est quand même étonnant, qu’à Kinshasa une personne comme celle-là soit triomphalement accueillie après avoir été à l’origine de la perte des vies humaines dans cette province », a dit Julien Paluku d’un ton virulent.

« Nous avons perdu des centaines de militaires à la suite de la guerre contre le M23 et l’auteur intellectuel de la machine politique de ça c’est Roger Lumbala et les autres. Aujourd’hui il rentre à Kinshasa, qu’il soit accueilli triomphalement ça traduit le non respect aux enfants du Nord-Kivu, aux militaires qui sont morts sur la ligne de front ici »a-t-il conclu.

Roger Lumbala a regagné Kinshasa le dimanche dernier après avoir été forcé en exile depuis 2012. Il a bénéficié des mesures de description dans le cadre de l’accord du 31 décembre dernier. Il a fait partie de la rébellion du M23, où occupe un poste de dirigeant politique.


politico.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top