Liens commerciaux

0

Le ministre congolais de la communication et médias a annoncé la levée de poursuites judiciaires contre Roger Lumbala, Mbusa Nyamuisi, Floribert Anzuluni et Moïse Moni Della dans le cadre de la décrispation du climat politique.

Lambert Mende l’a dit ce 02 janvier 2017 au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa. D’après lui, cette décision ressort des conclusions sorties par la commission ad hoc des hauts magistrats instituée par le ministre de la justice.

« Une commission ad hoc des hauts magistrats a été instituée par le parquet général de la république sur demande du ministre de la justice (…) Elle a travaillé sans désemparer et parvenue en quelques jours à donner satisfaction aux requêtes du Rassemblement pour quatre cas sur sept. Ainsi, les poursuites contre Roger Lumbala pour participation à une insurrection armée en 2012 ont été abandonnées. Il en est de même pour M. Mbusa Nyamuisi poursuivis pour des faits similaires. Ils peuvent donc revenir librement en RDC en vertu de cette décision. C’est aussi le cas de M. Floribert Anzuluni, en fuite à l’étranger. Quant à Moise Moni Della incarcéré après avoir été convaincu d’actes de rébellion et d’incitation à la violence. Il bénéficiera également d’une mesure d’abandon de poursuite judiciaire », a dit Mende.










Concernant le cas de Diomi Ndongala condamné pour viol sur mineur, Lambert Mende a déclaré qu’il est malaisé de banaliser ce crime imprescriptible au motif que son auteur serait proche du Rassemblement.

Lambert Mende a également annoncé que la commission ad hoc des hauts magistrats a été dessaisie de cas Moise Katumbi et Jean-Claude Muyambo.

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top