Liens commerciaux

0

Pour Hervé Ladsous , Secrétaire général adjoint des Nations unies aux opérations de maintien de la paix, les efforts majeurs doivent être consentis pour ramener tous les acteurs politiques congolais à adhérer à l’accord issu des discussions de la CENCO afin de le mettre en œuvre le plus tôt possible.

«En l’absence d’une pareille adhésion, la mise en œuvre dudit accord serait difficile et aurait des conséquences néfastes au plan politique et sécuritaire », a souligné M. Ladsous, le mercredi 11 décembre 2016, devant les membres du Conseil.
L’ONU a rappelé que cet accord a contribué à la décrispation du climat politique en RDC vu qu’il était intervenu au moment où les tensions politiques montaient en provocant de violents incidents dans certaines villes du pays à la suite de l’expiration du second et dernier mandat du Président Joseph Kabila le 19 décembre dernier. De ce fait, l’ONU souhaite l’implication de toutes les forces politiques dans cet accord pour le mettre en œuvre afin d’éviter le risque de nouvelles violences en RDC.

Will Cleas Nlemvo


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top