Liens commerciaux

0

Il n’est pas allé par le dos de la cuillère pour balayer d’un revers de la main, les allégations selon lesquelles l’accord de la Cenco ne serait pas différent de celui de la Cité de l’Union africaine.
Il, c’est Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise »UNC ».

Devant la presse ce mercredi à la Cenco, l’ancien président de l’Assemblée nationale a déclaré que plusieurs avancées ont été enregistrées aux négociations du Centre Interdiocesain contrairement à ce qu’ont affirmé ses collègues de l’Opposition signataire de l’accord du 18 octobre (OPSA).
« Il y’a vraiment une grande différence entre l’accord de la Saint Sylvestre et celui de la Cité de l’Union africaine. Au Centre Interdiocesain, nous avons obtenu par exemple les garanties que Joseph Kabila ne briguera pas un 3è mandat, qu’il n’y aura pas de référendum et ici tout le monde était là. Ce qui n’a pas été le cas à la Cité de l’Union africaine», a-t-il expliqué.

Le président de l’UNC a également invité ses autres collègues de l’opposition signataire de l’accord du 18 octobre, OPSA, piloté par le quatuor Badibanga, Bussa, Makila et Ruberhwa, à mettre de côté les intérêts égoïstes en privilégiant l’intérêt du peuple.
Pour le Pacificateur, l’Accord de la CENCO et celui de la Cité de l’UA, c’est pas blanc bonnet, bonnet blanc!

Joseph Kazadi


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

 
Top