Liens commerciaux

0

*Le temps passe vite, voire très vite. Dans le microcosme politique, des réunions se multiplient. Alors qu’au même moment, le chronogramme, pourtant, fixé n’est pas mis en œuvre. La situation politique, économique et sociale, quant à elle, se dégrade à une vitesse vertigineuse. Et, pour arrêter la descalade, le G7 tire la sonnette d’alarme et invite la Majorité Présidentielle au respect strict de l’Accord du 31 décembre 2016, en ce qui concerne, particulièrement, l’épineuse question de la désignation du futur Premier Ministre qui dirigera le gouvernement d’union nationale. Dans un communiqué, Pierre Lumbi Okongo, Président du G7, invite, par ailleurs, toutes les parties prenantes à prendre la mesure de leurs responsabilités pour ne pas laisser prospérer la méfiance de nature à compromettre les efforts engagés. Il exhorte, enfin, les autorités congolaises à l’application intégrale des mesures de décrispation politiques, telles que convenues dans l’Accord de la Saint Sylvestre. Le même traitement de dépollution de l’environnement politique devrait être réservé aux chaînes de télévisions et stations des radios qui, autrefois, avaient été fermées, pour des raisons injustifiées.


LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top