Liens commerciaux

0


Etienne Tshisekedi est décédé le mercredi 1er février 2017 dans un hôpital de Bruxelles, 8 jours après avoir quitté Kinshasa pour un check-up médical.


Sa disparition intervient à un moment crucial de l’histoire politique récente de la RDC. En effet, les parties prenantes aux discussions sur l’arrangement particulier devant permettre la mise en œuvre de l’accord politique du 31 décembre ont repris les contacts directs en attendant le retour des évêques de la CENCO prévu ce weekend.


En principe, Etienne Tshisekedi devait être notifié comme Président du Conseil national du suivi de l’Accord et du processus électoral (CNSA).


A ce titre, il devait diriger une institution dont la mission principale est avant tout de veiller au respect de l’Accord politique par tous les animateurs des institutions et d’assurer le suivi ainsi que l’évaluation de sa mise en œuvre en vue de garantir l’organisation des élections crédibles, transparentes et apaisées fin 2017.


Pendant les négociations, les parties prenantes s’étaient entendues sur le fait que l’intérim à la tête du CNSA soit tournant (entre les trois vice-présidents), rejetant l’idée de la préséance. Reste à savoir qui d’entre les vice-présidents devra assumer en premier ce rôle dans un environnement de méfiance et d’incertitude, au moment où personne ne sait quand est-ce que ces négociations seront clôturées.


Patient LIGODI

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

ORAO TELECOM

 
Top