Liens commerciaux
           

0

C’est par une conférence de presse annoncée pour aujourd’hui que le clan Tshisekedi compte faire toute la lumière sur la suite de ses funérailles. En effet, sauf imprévu, ladite communication devrait avoir lieu aujourd’hui à 11 heures, heure de Bruxelles. Gérard Mulumba, Félix Tshisekedi et, enfin, le Dr André Kapanda, chef de fil de l’Udps en Belgique vont éclairer la lanterne de l’opinion tant nationale qu’internationale sur le programme convenu avec le pouvoir de Kinshasa afin de rapatrier et d’organiser les derniers adieux au Sphinx de Limete. D’après des informations révélées par le site d’information 7sur7.cd, c’est ce vendredi 17 février que la dépouille de l’opposant historique devra fouler le sol congolais car, une entente a été trouvée entre le régime du Président Kabila et la famille politico-biologique du défunt sur la série des préalables posés.

Deux conditions avaient été présentées par l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, puis soutenues, in globo, par les membres de la famille biologique d’Etienne Tshisekedi. L’Udps exigeait, d’une part, la fixation du lieu et de la forme de l’inhumation qui doit être réservée à la dépouille mortelle de son leader ainsi que la construction d’un mausolée au centre-ville de Kinshasa et, d’autre part, la prise en charge de tous les frais liés aux obsèques non pas par l’actuel gouvernement, mais celui de large union nationale recommandé par l’Accord du 31 décembre 2016, précisait, mot à mot, le communiqué lu par le secrétaire général du parti.

Compromis

Le vendredi passé, c’est d’urgence que les discussions autour de la CENCO ont été convoquées. Seuls les chefs des composantes se sont rendus au Centre Interdiocésain pour les tous premiers échanges depuis le voyage des Evêques pour Genève. Rien n’a filtré sur les dits et non-dits car tous les délégués, les prélats catholiques compris, n’ont délié véritablement la langue à l’issue des empoignades. Qui, s’il faut à en croire certaines indiscrétions, ont été chaudes. Sinon, dans les tractations politiques officielles et officieuses, une entente aurait été trouvée, signalent notre source. En effet, des consœurs en ligne rapportent que c’est durant la semaine entamée ce lundi que le tout nouveau Premier Ministre, Félix Tshisekedi probablement, devra être nommé par le Président Kabila et se serait sous les hospices de ce dernier que le corps de Tshisekedi pourrait être accueilli en début de week-end. Quant au Gouvernement de large union nationale confie cette la même source, il sera investi le 22 février courant après, évidement, l’inhumation du lider maximo selon les exigences de l’Udps. Par ailleurs, c’est toutes ces informations que devra livrer à la presse, ce lundi, le trio Gérard Mulumba-Félix Tshisekedi-André Kapanda. Il n’y a plus à attendre. Le budget qui s’élèverait à environ deux millions de dollars américains est déjà arrêté par le Ministère de l’Intérieur et Sécurité, révèle Peter Kazadi, un des ténors de l’Udps qui, au passage, y voit une tentative sournoise des caciques du régime à se faire de l’argent sur le dos de l’opposant historique. Loin de ce débat, malgré les avancées, il sied de noter que les défis restent légions pour l’organisation des funérailles du Sphinx de Limete. La problématique de la gestion de la foule est au-dessus de la liste. Oui, tout dépendra de cette donne.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top