Liens commerciaux
           

0



Le député de la majorité Henri-Thomas Lokondo estime que le Premier ministre devrait démissionner pour faciliter l’organisation des obsèques de l’opposant historique Etienne Tshisekedi, décédé le 1er février à Bruxelles.


La famille Tshisekedi a fait savoir le 13 février au cours d’une conférence de presse que les obsèques de l’opposant devraient être « consécutives à la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre » qui prévoit notamment la nomination d’un nouveau Premier ministre issu du Rassemblement de l’opposition.


«La population refuse que ce soit le gouvernement Badibanga qui soit chargé d’organiser les funérailles d’Etienne Tshisekedi», a déclaré Félix Tshisekedi.


Pour Henri-Thomas Lokondo, l’actuel Premier ministre doit démissionner.


«Que le Premier ministre actuel démissionne- ce qui va donner des indications précises sur la suite des évènements- et [que] le principe de la présentation d’un seul candidat par le Rassemblement soit acté conformément à l’accord», soutient M. Lokondo.


Il reconnaît néanmoins qu’il ne serait pas possible de mettre en place un nouveau gouvernement avant les obsèques d’Etienne Tshisekedi.


«Que le nouveau gouvernement soit mis en place après les obsèques du président Tshisekedi parce que cela va prendre du temps. Là, on va satisfaire tout le monde», explique-t-il.


Un candidat ou une liste de candidats ?


Henri-Thomas Lokondo estime, par ailleurs, que les discussions sur le mode de désignation du nouveau Premier ministre constituent un «faux débat ».


Le Rassemblement exige de présenter un seul nom au président de la République, alors que la Majorité présidentielle (MP) demande cinq noms à présenter au Chef de l’Etat qui va choisir celui qui va diriger le gouvernement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

 
Top